Comment l'univers est-il né ? Que s'est-il passé après le Big Bang ? Telles sont les questions auxquelles tentent de répondre les chercheurs du CERN.
Marchés

Des pompes KNF au service du CERN

Un petit morceau du prix Nobel

Depuis des années, le centre européen de recherche nucléaire CERN, en Suisse, est le lieu au monde où sont faites les découvertes physiques les plus révolutionnaires. Le cœur de ces installations expérimentales est le fameux tunnel en forme d'anneau, qui s'étend sur 27 kilomètres sous les sols suisse et français. Ici, les particules élémentaires sont accélérées à une vitesse proche de celle de la lumière, et sont délibérément amenées à entrer en collision.

Le CERN a été fondé en 1954 par douze États. Aujourd'hui, sa recherche est financée par vingt États et elle emploie près de 3000 personnes. Pour les scientifiques du monde entier, c'est un honneur de pouvoir travailler dans ce centre de recherche.

Et le prix Nobel de physique, décerné en 2013 pour la découverte du boson de Higgs, la « particule de Dieu », revient un tout petit peu peut-être KNF : en effet, depuis plusieurs années déjà, le CERN utilise différentes pompes KNF, pour diverses tâches.

Révolutionnaire : KNF soutient également le travail du centre de recherche nucléaire du CERN, en Suisse.
Révolutionnaire : KNF soutient également le travail du centre de recherche nucléaire du CERN, en Suisse.

Au CERN, des pompes KNF à piston pendulaire sont entre employées au service de la recherche. Elles veillent à ce que les détecteurs chargés de découvrir des particules telles que le boson de Higgs puissent fonctionner sans perturbation. En effet, les processus par lesquels les particules sont accélérées à l’incroyable vitesse de près de 300 000 km par seconde génèrent une chaleur énorme. Par conséquent, le refroidissement doit être continu et ce refroidissement ne doit surtout pas tomber en panne. Les pompes KNF veillent que ce refroidissement soit assuré même en cas de fuite : Elles maintiennent l'ensemble du circuit sous vide.

Mais les pompes à membrane KNF sont également utilisées ici, pour fournir des gaz ou pomper les liquides de refroidissement qui s’évaporent. Les pompes KNF sont choisies par le CERN principalement pour leur longue durée de vie, leur grande étanchéité au gaz et leur fiabilité. La qualité du SAV de l'entreprise est aussi convaincante que le coût attractif des produits.

Que demander de plus ? C'est la consécration dans le monde de la recherche fondamentale sur l'origine de l'univers et de la matière qui lie tout ce qui se trouve autour de nous. Et peut-être plus pertinents encore que ces découvertes fondamentales : les résultats concrets de la recherche qui nous profite à tous, en médecine, dans l'industrie et dans la vie de tous les jours. Par exemple, la méthode TEP de diagnostic du cancer est un des « résultats » de la recherche du CERN. Sans oublier cet outil que nous utilisons tous les jours : Le World Wide Web est également né en grande partie au CERN.

Les exemples le montrent : Les pompes KNF apportent une contribution significative aux réalisations modernes de notre quotidien dans de nombreux domaines.

Articles associés

KNF Blog Knowledge Flows

Suivez les dernières tendances sur la façon dont la technologie des pompes à membrane fait évoluer le marché.

Knowledge Flows
S’abonner à notre blog
Restez informé des dernières nouveautés et soyez notifié par mail lorsqu’un nouvel article est publié.
Vous trouverez des informations relatives au traitement de vos données personnelles dans notre charte de protection des données.