Fait main : L'assemblage des différentes pompes exige d’immenses compétences de la part des employés.
Site

De nouveaux jalons - KNF conquiert le monde

La mise en place de filiales et la percée dans l'industrie

Être indépendant, être positionné au niveau international... Erich Becker en parlait déjà au milieu des années 1960, alors que personne n'avait encore prononcé le mot « mondialisation ». Il avait toujours une longueur d'avance, non seulement en termes de vente au-delà des frontières nationales, mais aussi en matière de fourniture des pompes à membrane dans diverses industries. Les années 1970 et 1980 ont été une période de turbulences au cours de laquelle de nombreux jalons ont été posés. Plusieurs nouvelles agences ont été ouvertes, des innovations ont été réalisées, d'innombrables heures ont été passées dans les avions, sur les salons et à l'étranger. Aujourd'hui, la diversité des clients et la présence mondiale de l'entreprise sont deux principes centraux du succès de KNF. Mais comme on le dit : Chaque début est difficile.

Munzingen, début des années 1970. Erich Becker est souvent sur la route. Chaque fois qu'il est à Munzingen, il passe à l'atelier d'essai où un nouveau type de pompe à double membrane est en cours de développement. KNF espère beaucoup de cette innovation, dont la société pense qu’elle parviendra à dissiper les réserves qu’a encore le secteur de l'industrie quant aux pompes à membrane. Deux membranes, une membrane de travail et une membrane de sécurité, sont conçues pour apporter encore plus de fiabilité à cette pompe lors du transfert de gaz agressifs, explosifs ou même radioactifs. « Erich Becker venait nous voir et nous demandait où nous en étions », se souvient Josef Waibel, qui travaillait à l'époque dans le laboratoire expérimental. Si la réponse était ça n’est pas faisable », il disait juste : « Impossible n’est pas possible. Essayez !

Avec la pompe à double membrane, la percée tant attendue dans l'industrie a fini par se faire en 1972. Après le secteur des laboratoires, les pompes à membrane KNF sont désormais également utilisées dans les centrales nucléaires. C'est la marque de confiance pour laquelle KNF a travaillé si dur. Suivent d'autres entreprises et de nouveaux domaines tels que le génie des procédés chimiques et la technologie environnementale et alimentaire. Cette variété d'applications et d'utilisations est encore aujourd'hui la grande force de KNF.

En même temps, KNF poursuit l'expansion de son réseau de vente international. La première succursale en France, ouverte en 1968, a été suivie par l'Italie en 1972. Quelques années plus tard, Erich Becker est dans un avion pour les États-Unis. D'autres filiales de KNF suivent en Europe et enfin en Asie.

 Une réussite visible : Le volume de production est en augmentation.
Une réussite visible : Le volume de production est en augmentation.

La mise en place du groupe KNF dans le monde coûte de l'argent, de l'énergie et du temps, mais KNF acquiert une expérience précieuse à un stade précoce et développe de nouvelles stratégies de réussite, comme le principe des centres de compétence, où le savoir-faire est mis en commun pour garantir les standards les plus élevés. Par exemple, KNF Flodos à Sursee (Suisse) est le centre dédié aux pompes à liquides. En France, l'entreprise dispose de son propre centre de bobinage ultramoderne pour les moteurs KNF qu'elle a elle-même développés. Les pompes à gaz sont conçues, produites et commercialisées à Munzingen. Les sites de production, comme aux États-Unis, mettent en œuvre les exigences spécifiques à chaque pays et soutiennent ainsi les marchés internationaux avec compétence, et toujours à proximité du client.

Le travail acharné au sein de chacune des filiales porte ses fruits : KNF s'établit dans les différents pays et se fait ainsi un nom au niveau international. Entre-temps, les nombreuses entreprises KNF se sont développées en un réseau mondial de sociétés sœurs dans lequel travaillent, en 2021 plus de 850 employés sur 17 sites au total. La production est assurée sur 5 sites.

Les bases de ce vaste positionnement, tant au niveau international que dans les différents secteurs, ont été jetées dans les années 1970 et 1980. Les conséquences de cette stratégie se font ressentir jusqu’à aujourd’hui, et sont particulièrement évidentes dans les phases économiques difficiles telles que la crise financière de 2008, que KNF a remarquablement bien gérée. Pour les années à venir, KNF a l'intention d'étendre encore son rôle de leader technologique mondial, de continuer à se développer et d’accentuer la coopération dans tous ses sites. Ou pour reprendre les mots d'Erich Becker : « Impossible n’est pas possible. »

KNF s'internationalise : De nouvelles implantations sont également en cours au Royaume-Uni et en Suisse.
KNF s'internationalise : De nouvelles implantations sont également en cours au Royaume-Uni et en Suisse.
Articles associés

KNF Blog Knowledge Flows

Suivez les dernières tendances sur la façon dont la technologie des pompes à membrane fait évoluer le marché.

Knowledge Flows
S’abonner à notre blog
Restez informé des dernières nouveautés et soyez notifié par mail lorsqu’un nouvel article est publié.
Vous trouverez des informations relatives au traitement de vos données personnelles dans notre charte de protection des données.