Un système ordonné : Outre le traitement électronique des données, la tablette, qui a fait ses preuves, permet de coordonner des processus importants.
Personnes

Changement d'équipement technique

De la montagne de papier au Cloud

Il n'y a pas si longtemps, les données les plus importantes de KNF étaient stockées dans des fichiers, des dossiers et dans la tête des employés. Ce n'est que lors de l'introduction du traitement électronique des données (informatique) au milieu des années 1970 que le cycle du papier, propre à chaque entreprise, et parfois difficile à comprendre, a pris fin. Chez KNF aussi, les premiers ordinateurs constituent un jalon important dans l'histoire de l'entreprise.

Au milieu des années 1970, KNF passe à un système informatisé. Au début des années 80, le premier PC est mis en place. La planification des capacités de KNF sous forme de liste Excel est un véritable chef-d'œuvre et reste longtemps au statut de formulaire de base. Avec le traitement électronique des données, une nouvelle ère s'ouvre : les processus de travail changent progressivement. Auparavant, beaucoup de choses devaient être faites à la main : Toutes les plaques signalétiques étaient réalisées à l'aide d'une vieille machine à écrire Olympia, les données relatives aux données techniques des pompes étaient rassemblées dans un classeur, pour chaque pompe il y avait un dossier vert, avec des notes manuscrites et des fiches d'informations complémentaires, qui étaient jointes à l'original. Les commandes en cours de production étaient notées sur un tableau avec un planning et des cartes jaunes. L'informatique moderne rend superflues de nombreuses tâches répétitives et fastidieuses, et accroît l'efficacité de l'ensemble de l'entreprise.

Aujourd'hui, KNF travaille avec une plateforme globale « Enterprise Resource Planning » à laquelle peuvent accéder toutes les usines de production et les sociétés de vente. Le système SAP assure la transparence et l'efficacité des processus, tant avec les clients, qu'en interne entre les services et les entreprises du groupe KNF. Aujourd'hui, les quantités sont automatiquement mises à jour et les ruptures de stock sont automatiquement inscrites sur une liste de suggestions de commande. C'est un luxe dont les employés, qui jusque dans les années 1990 compilaient encore à la main chaque liste de pièces individuelles, n’osaient même pas rêver.

Il en vaut de même pour la production. Parallèlement aux progrès de la communication, de l'information et du traitement des données, KNF a connu une croissance rapide, passant d'une entreprise artisanale à une entreprise industrielle de pointe. D'ailleurs, la première machine à commande numérique est arrivée chez KNF en 1989, marquant ainsi une autre étape importante.

La KNF d'aujourd'hui ne ressemble guère à l'entreprise du début des années 1970. Les tableaux d'affichage, les montagnes de papier, les ordinateurs qui occupent des pièces entières et même les fameux classeurs verts ont disparu depuis longtemps, tout comme les machines à écrire bruyantes, les imprimantes produisant des montagnes de papier ou les tours en bois. Le progrès technique assure un changement constant, tant visible qu’invisible. Actuellement, l'impression 3D s'établit dans la construction de prototypes et d'équipements, tandis qu'en parallèle, la transformation numérique de l'entreprise familiale continue de progresser. L'accroissement de l'efficacité ainsi obtenue crée des capacités pour ce qui compte vraiment : le contact personnel entre clients et collègues, le développement de nouvelles idées, solutions et stratégies. Parce que le savoir-faire et la qualité imbattable sont ce qui distingue KNF en tant que leader technologique.

Articles associés

KNF Blog Knowledge Flows

Suivez les dernières tendances sur la façon dont la technologie des pompes à membrane fait évoluer le marché.

Knowledge Flows
S’abonner à notre blog
Restez informé des dernières nouveautés et soyez notifié par mail lorsqu’un nouvel article est publié.
Vous trouverez des informations relatives au traitement de vos données personnelles dans notre charte de protection des données.
Chatter avec KNF