Un grand défi : Martin Becker mène le groupe KNF vers un avenir prospère.
Personnes

Changement de génération

Un nouveau chapitre commence

La date a quelque chose de symbolique : Au moment où Martin Becker prend la direction du groupe KNF en 2000, un nouveau millénaire commence. Et en effet, avec ce changement de génération, KNF entame un nouveau chapitre . La transition d'Erich Becker au fils aîné se fait avec soin et de manière bien planifiée, sur plusieurs années. Mais après le tournant du millénaire, Martin Becker se trouve confronté à un monde en rapide évolution : Mondialisation, crise financière, numérisation, bouleversements mondiaux. Martin Becker se concentre sur les opportunités qu’apporte ce changement. Il fait de KNF un réseau international encore plus solide et mène une recherche stratégique de nouveaux marchés pour les pompes à membrane. La préparation de ce nouveau chapitre de l'histoire de KNF commence dès les années 1990.

Fribourg-Munzingen, 1994. C'est une petite révolution au sein de KNF. Au lieu de lancer une pompe après l'autre sur le marché, comme c'était le cas auparavant, le directeur général Erich Becker, Martin Becker (à l'époque directeur des ventes pour l'Allemagne) et le directeur de la construction Erwin Hauser ont développé toute une série de différents types de pompes. Le système LABOPORT est spécialement adapté aux exigences du laboratoire, et même la conception a été nouvellement développée. Grâce à cette idée et à sa mise en œuvre rapide, KNF s'est imposé comme un fournisseur complet de premier plan dans le secteur des pompes de laboratoire.

« Les opportunités sur le marché ne se présentent généralement qu'une seule fois", déclare Martin Becker des années plus tard. « Si une technologie arrive trop tard, d'autres vont tenter de s’imposer et de la remplacer par une solution complètement différente. » Reconnaître et exploiter les opportunités est donc la devise de la nouvelle ère dans laquelle Martin Becker prend la direction de l'entreprise. En 1994, à l'âge de 35 ans, il devient PDG de Munzingen, et, en 2000, de l'ensemble du groupe.

Le fondateur du fabricant de pompes à membrane KNF et du groupe KNF transmet une entreprise bien positionnée. Martin Becker est convaincu que non seulement les chiffres, mais aussi les valeurs telles que la confiance, le respect et la responsabilité personnelle, qui ont toujours été capitales pour son père, sont la base de la réussite future. Ces valeurs sont documentées par écrit dans une déclaration de mission de l'entreprise en 2004. « Martin dirige la société comme je l'ai fait », estime Erich Becker. « Il poursuit ce qui est bon, et là où il y a du nouveau, c’est justifié. » Dans tous les cas, les nouveaux défis ne manquent pas dans les années 2000.

La prochaine génération : Erich Becker son entreprise et sa confiance entre les mains de son fils aîné Martin.
La prochaine génération : Erich Becker son entreprise et sa confiance entre les mains de son fils aîné Martin.

Il y a la crise financière, dont KNF n'est pas épargnée, du moins dans un premier temps. En 2009, les volumes de commandes sont en baisse, suivis par des défauts de paiement parce que les clients ne peuvent plus régler leurs factures, ainsi qu’en raison d’une pression croissante sur les prix. Mais KNF se débrouille bien malgré la crise et s’en sort, grâce à un effort combiné et à une planification à long terme qui met l'accent sur la stabilité plutôt que sur le risque. Mais plus encore : KNF atteint dès 2010 les objectifs qu'elle s'était fixés pour 2012.  

C'est ainsi qu'est née l'idée de la future stratégie KNF 2025. L'objectif est de consolider le leadership technologique et d'ouvrir de nouveaux marchés. Le principe de réussite des petites unités de compétence indépendantes doit être maintenu et, en même temps, la coopération du groupe international KNF doit se faire à un niveau encore plus étroit. Il s'agit jusque-là de la stratégie à long terme la plus longue de l'histoire de l'entreprise, et les changements positifs qu'elle entraîne vont bientôt se faire sentir. Par exemple, le domaine des micro-pompes à essence est identifié comme un secteur en pleine expansion, et KNF Micro AG est fondée. De nouvelles structures sont également créées dans l'organisation de l'entreprise : En 2013, Martin Becker transmet la direction de KNF Munzingen à son frère cadet Paul Becker. Désormais, lui-même se concentrera sur la gestion du groupe international KNF, soutenu par le conseil d'administration du groupe nouvellement établi.

Et il y a la numérisation qui pénètre la KNF à tous les niveaux, de l'environnement de travail à l'échange interne d'informations dans le monde entier. En 2018 est créé le DAC (Digital Acceleration Center), le Centre d'accélération numérique, afin de soutenir et d’accélérer la transformation numérique.

Avec le nouveau millénaire, le monde a changé. KNF a accueilli le changement, a contribué à le façonner et est devenu une entreprise familiale moderne, internationale et interculturelle, dirigée par une solide équipe de direction. Grâce à des produits innovants et à une écoute du client et de ses besoins, KNF s’impose sur un marché très concurrentiel et entrevoit un grand potentiel de croissance pour l'avenir.

Martin Becker est convaincu que la culture d'entreprise dont Erich Becker a posé les jalons est à la base de cette réussite. Pour assurer sa transmission de génération en génération, la famille Becker a élaboré une charte familiale. « L'objectif de mon père a toujours été d'amener l'entreprise avec succès jusqu’à la prochaine génération », explique le PDG du groupe KNF. « Mon objectif est donc de réussir un jour à transmettre l'entreprise à la génération suivante. »

Articles associés

KNF Blog Knowledge Flows

Suivez les dernières tendances sur la façon dont la technologie des pompes à membrane fait évoluer le marché.

Knowledge Flows
S’abonner à notre blog
Restez informé des dernières nouveautés et soyez notifié par mail lorsqu’un nouvel article est publié.
Vous trouverez des informations relatives au traitement de vos données personnelles dans notre charte de protection des données.
Chatter avec KNF