Toujours en action : Avec des idées innovantes, le jeune Martin Becker apporte un vent de fraîcheur dans l'entreprise de son père.
Personnes

Martin Becker et l'ADN de l'entreprise familiale

C'est un samedi, dans les années 60. Martin Becker, alors enfant, attend que son père rentre à la maison pour le déjeuner. Il est 13h, 15h, 18h, ...puis l’heure d’aller au lit. Mais le lendemain, Erich Becker est là pour sa famille... Martin Becker s'habitue à ce mode de vie. Plus tard, lorsqu'il va à l'école, il observe son père assis à table après de longues journées de travail, perdu dans ses pensées. Il se demande ce qu'il a en tête. « Aujourd'hui, je comprends la responsabilité qu'il avait à assumer », dit Martin Becker. Plus tard, il devient lui-même père de quatre enfants et, depuis 21 ans, il est le directeur général du groupe international d'entreprises qu'Erich Becker a constitué au cours de ces années. L'entreprise familiale KNF est depuis longtemps passée dans l'ADN du fils.

Mais Martin Becker a toujours eu d'autres projets. Après avoir étudié l'ingénierie mécanique, il veut faire un stage aux États-Unis et découvrir le pays. « Tu es ingénieur maintenant, c’est du sérieux », rétorque le père. Martin Becker s'installe à Princeton pour deux ans avec sa femme et son jeune fils, et met en place le bureau d’étude de KNF Inc. Il n’a pas de temps pour voyager. Ensuite, Martin Becker veut chercher un emploi et acquérir de l'expérience dans d'autres entreprises. Comme solution temporaire, il rejoint le département expérimental de l'entreprise de ses parents à Fribourg-Munzingen. Et il y trouve le travail si passionnant qu'il en oublie les candidatures. Martin Becker ne regrette aucune de ces décisions. Il est reconnaissant de cette responsabilité et de cette liberté. « On ne s’ennuyait jamais, j'ai appris à gérer chaque tâche », résume-t-il aujourd'hui. « En ce qui concerne certains défis, cependant, je suis heureux de ne pas avoir su à l’avance ce qui allait arriver. »

Les années dans la vente, par exemple. Là non plus, Martin Becker n'a jamais vraiment eu envie d’y travailler. Le jeune ingénieur rêve de concevoir de nouvelles pompes sur la planche à dessin. Mais lorsque Erich Becker lui offre l'opportunité de restructurer le service des ventes, il rejoint l'entreprise à la fin des années 1980. Aujourd’hui encore, il reste marqué par l'expérience qu'il a acquise au contact des clients, en résolvant des problèmes délicats et en travaillant en équipe avec ses jeunes collègues. « Les temps difficiles unissent », dit un jour Martin Becker. Tant avec les personnes avec qui vous les traversez, qu'avec le destin de l'entreprise.

En dehors du travail : Martin Becker trouve son équilibre intérieur par rapport à son travail en faisant du jogging ou en se rendant à la salle de sport.
En dehors du travail : Martin Becker trouve son équilibre intérieur par rapport à son travail en faisant du jogging ou en se rendant à la salle de sport.

En 2000, Martin Becker reprend finalement la direction du groupe. Sous sa direction, KNF s'est imposé comme un leader technologique sur une divers marchés à travers le monde entier. Une partie de cette réussite est certainement due au fait que Martin Becker est ouvert à la nouveauté, que ce soit pour profiter des possibilités offertes par les technologies numériques, comme pour découvrir d'autres cultures. Il est à l’écoute lorsque l'un de ses queque 800 employés lui fait part de ses préoccupations ou de ses points de vue, il essaie de comprendre, de faire de la médiation, de surmonter les préjugés entre les pays et les groupes d'âge. C'est ainsi que Martin Becker assure la cohésion d'un groupe international d'entreprises en pleine expansion et laisse à son tour son empreinte sur l'ADN de l'entreprise familiale.

D’ailleurs, chaque fois que c'est possible, Martin Becker rentre chez lui pour le déjeuner. Ses enfants savent que même si leur père est absent quelque part dans le monde pendant au moins deux mois par an, il est toujours là pour eux. Le fils aîné travaille lui-même dans l'entreprise depuis plusieurs années, et Martin Becker discute également de ses idées et des décisions stratégiques avec sa femme.

La famille et l'entreprise familiale sont indissociables.

Articles associés

KNF Blog Knowledge Flows

Suivez les dernières tendances sur la façon dont la technologie des pompes à membrane fait évoluer le marché.

Knowledge Flows
S’abonner à notre blog
Restez informé des dernières nouveautés et soyez notifié par mail lorsqu’un nouvel article est publié.
Vous trouverez des informations relatives au traitement de vos données personnelles dans notre charte de protection des données.
Chatter avec KNF