Une grande réussite : À Fribourg-Munzingen, les pompes simpliport ont été produites en grand nombre dans les années 1970 et se sont vendues comme des petits pains.
Marchés

Le simpliport « petit module lunaire »

Au début des années 1970, la dramatique mission Apollo 13 est encore fraîche dans les mémoires. Grâce à son aspect compact et à ses trois pieds en caoutchouc, la nouvelle unité d'air comprimé portable « simpliport » de KNF a été surnommée par la presse spécialisée le « petit module lunaire » : son apparence rappelle celle de l' « Aquarius » de la mission Apollo, qui a permis aux astronautes de revenir sur Terre en toute sécurité.

Ce n'est pas une mauvaise comparaison pour le système d'air comprimé compact que KNF a présenté au public en 1971. Celui-ci est équipé d'un compresseur à membrane KNF pour la production d'air comprimé sans huile. Son nom, « simpliport », est destiné à exprimer la simplicité de sa construction, de sa manipulation et de son transport.

Cet appareil, avec un réservoir d'air comprimé de 5 litres et, en fonction de l’application, différents compresseurs à membrane, peut être mis en service au moyen d'un câble de raccordement (5 m) et d'une fiche antichoc. Petit mais puissant : simpliport est équipé de tout ce dont un système d'air comprimé a besoin : Un pressostat réglable, une soupape de décharge automatique, un filtre et un silencieux d'aspiration combinés, un manomètre, une soupape de sécurité, un clapet anti-retour et un interrupteur de protection du moteur font de cette petite pompe un élément important.

Une apparence curieuse : En termes d'apparence, la construction du « simpliport » fait penser à un petit module lunaire.
Une apparence curieuse : En termes d'apparence, la construction du « simpliport » fait penser à un petit module lunaire.

L'appareil est parfaitement conçu pour une utilisation en laboratoire, où sont nécessaires de petits débits, une mobilité rapide et une adaptation flexible à des configurations d'essai changeantes. Mais « simpliport » est également idéal pour une utilisation dans la production : Par exemple, le fonctionnement des équipements de pulvérisation de peinture ou l'alimentation en air comprimé des commandes et régulateurs pneumatiques sont assurés de manière fiable, mobile et sans entretien par le petit système. En outre, « simpliport » est peu coûteux et économique à exploiter.

À cette époque, « Simpliport » était également très populaire dans le domaine de l'impression typographique et de la technologie de reproduction. L'impression de clichés en demi-teinte, alors courante, et qui est un procédé typographique comme l'impression de timbres, nécessite la production de clichés en plastique selon le procédé de lavage. Un plastique photopolymère est utilisé à cet effet. La plaque de photopolymère est exposée, puis les parties non exposées sont lavées avec des solvants. Afin d'éliminer complètement les résidus du matériau polymère après le séchage, la plaque doit être séchée et nettoyée avec de l'air comprimé sans d'huile. « Simpliport » est parfaitement adapté à ce travail précis, de qualité et flexible.

Articles associés

KNF Blog Knowledge Flows

Suivez les dernières tendances sur la façon dont la technologie des pompes à membrane fait évoluer le marché.

Knowledge Flows
S’abonner à notre blog
Restez informé des dernières nouveautés et soyez notifié par mail lorsqu’un nouvel article est publié.
Vous trouverez des informations relatives au traitement de vos données personnelles dans notre charte de protection des données.
Chatter avec KNF