Simplicité de manipulation : La pompe Picco KNF lors d’une filtration en laboratoire.
Marchés

La pompe Picco

L’entrée dans le secteur des laboratoires

C’est le premier grand succès de KNF : La pompe Picco. Mais ce n'est pas la première pompe KNF. Tout a commencé avec la AL 15 et la AL 17, la série AEROMAT, que KNF a développée pour les laboratoires dans les années 1960, et dont découle la pompe Picco.

Les pompes de la série AEROMAT présentent plusieurs avantages par rapport aux autres pompes à membrane. D’une part, KNF a réussi à augmenter considérablement la durée de vie des membranes, qui était à l’époque probablement le plus grand point faible des pompes à membrane. En faisant correspondre la bielle de la pompe et le contour de l’intérieur de la tête de pompe, KNF réduit la contrainte mécanique exercée sur la membrane, augmentant ainsi la durée de vie de 1 000 à plus de 3 000 heures de fonctionnement. Le vide est également amélioré et la pression maximale est réduite de 400 mbar à 300 mbar. Mais cela crée un nouveau problème : Avec ces pressions réduites, les clapets, qui fonctionnaient jusque-là sur la différence de pression, ne réagissent plus de manière fiable. La solution à ce problème vaut finalement à KNF son premier brevet : Ils déplacent l'orifice d'aspiration du centre de la chambre de pompage vers le bord, afin que la membrane l’isole de l’extérieur.

Premier brevet : En 1966, Erich Becker obtient les droits de propriété industrielle pour son développement de la technologie des pompes à membrane.
Premier brevet : En 1966, Erich Becker obtient les droits de propriété industrielle pour son développement de la technologie des pompes à membrane.

Les pompes AEROMAT, avec lesquelles Erich Becker a tenté de convaincre les revendeurs de laboratoire allemands dans les années 1960, se basent sur ces évolutions techniques... avec un succès initial modéré. Il découvre bientôt que ses pompes doivent atteindre un vide limite d'environ 20 mbar pour pourvoir remplacer les trompes à eau couramment utilisées dans laboratoires pour la génération de vide. Il commence donc à bricoler une nouvelle série de tests, dont un des derniers concerne justement la NK 25 : la pompe Picco. Celle-ci combine tous les avantages de la série AEROMAT, parvient à véhiculer 20 litres par minute et atteint un vide limite de 20 mbar absolus. KNF réalise cette augmentation de performance en connectant deux têtes de pompe AL 17 en série. La pompe Picco connaît de suite un grand succès Grâce à elle, KNF se fait un nom et accède au secteur des laboratoires.

Avec la pompe Picco NK 25, KNF réalise une percée dans les laboratoires.
Avec la pompe Picco NK 25, KNF réalise une percée dans les laboratoires.
Articles associés

KNF Blog Knowledge Flows

Suivez les dernières tendances sur la façon dont la technologie des pompes à membrane fait évoluer le marché.

Knowledge Flows
S’abonner à notre blog
Restez informé des dernières nouveautés et soyez notifié par mail lorsqu’un nouvel article est publié.
Vous trouverez des informations relatives au traitement de vos données personnelles dans notre charte de protection des données.
Chatter avec KNF